Je m'appelle Natacha VALLET et suis originaire d’Achicourt. Je suis stagiaire de la formation diplôme d'état de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport (DEJEPS) pour être coordinateur de projet. Je suis arrivée mi-novembre avec pour mission de développer un projet alimentation avec le CPIE jusqu’en novembre 2020.

Issue de la restauration, je me suis reconvertie il y a 8 ans maintenant dans l’animation. Dernièrement, j’ai été amenée à gérer un service scolaire et périscolaire pour une collectivité, je possède donc une expérience approfondie sur l’alimentation, le gaspillage alimentaire et la loi EGALim.

EGALim c’est quoi ? La restauration collective doit relever le défi d’introduire plus de produits durables et/ou bio dans l’alimentation proposée qu’elle soit à destination des scolaires, du médico-social ou des entreprises. L’objectif est fixé pour 2022 à 50% de produits durables dont 20% Bio mais pas en quantité en budget. Nombreuses structures se retrouvent désemparées et ressentent le besoin d’un accompagnement progressif tant sur le niveau budgétaire que sur le gustatif. Par ailleurs, la loi demande la diversification des protéines d’origine végétale et impose à partir de novembre 2020 un menu ou plat végétarien par semaine dans les établissements. Cette approche reste difficile tant par le contexte que par la communication aux publics. J’essaierai durant cette année de mener à bien cette mission et de valider aussi mon projet professionnel.